De l’idée au projet…


Avant toute chose, vous devez définir votre idée d’installation, c’est-à-dire au moins la production que vous souhaiteriez mettre en œuvre (viticulture, élevage caprin, maraîchage…). En suivant les étapes ci-dessous, vous pourrez ensuite affiner peu à peu cette idée pour la faire évoluer jusqu’à un véritable projet d’installation, issu des choix que vous ferez en vous confrontant aux réalités concrètes de votre future activité et de votre territoire d’installation.


1. Faire son bilan de compétences et se former : la formation, tout en vous donnant les outils nécessaires à la réalisation de votre projet, vous permettra également de le faire évoluer en vous ouvrant aux opportunités existantes…

 

2. Étudier son marché : vous pencher sur les réalités du ou des marchés que vous visez (offre et demande existantes, lieux de distribution,…) conditionnera les choix que vous ferez quant aux produits à proposer, au mode de vente, au lieu d’implantation… 

 

3. Rechercher du foncier : nécessaire pour mettre en place une activité agricole, le foncier que vous choisirez orientera fortement votre projet (dimensionnement global, choix des variétés adaptées, montant des investissements)…

 

4. Organiser son travail : en réfléchissant en amont à l’organisation du travail sur l’exploitation vous pourrez intégrer dans votre projet les contraintes liées à la gestion des pointes de travail, à l’emploi d’un salarié, à l’association avec d’autres agriculteurs…

 

5. Chiffrer son projet : en étudiant la rentabilité de votre projet, vous pourrez choisir de le faire évoluer pour en améliorer la viabilité…